h1

Blandine Brugnon

Blandine se souvient encore, en cours, à court d’encre, t’as pas une cartouche?

Blandine écrit, dans sa tête, ses yeux, sur des calepins, son téléphone, être c’est écrire, décrire l’être, les êtres, utiliser les lettres, mettre les mots sur les images, les joies, les mots, les rires en larmes d’existence.

T’as pas une cartouche? La mienne a éclaté, j’ai de l’encre plein des doigts.

                                        doigts d’encre, de l’encre au bout des doigts.

Sometimes in English, as the ink flows, as it wants, as it comes. Everything you wished for in the worst possible ways, more often than not, but you wish and thus you are, and yes, life is hard, life is, life can grow from my fingers typing on a keyboard, and that, alone, is a miracle.

Publicités

One comment

  1. merci pour votre soutient et vos commentaires Blandine,c’est tres inespéré, je pars jusqu’à la mi-seprembre mais je ne manquerais pas de vous appeler dès mon retour à Paris



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :