h1

Poème d’enfant

24 mars 2011
Photo

Mes deux grands sont des géants
Aux longues pattes d'éléphants
Doté d'un cœur en fer blanc*

Avec eux, j'aime ce chemin:
Ils courent, tournent, rient
S'arrêtent, regardent, crient.
Ils réinventent le matin,
Le soir,
La peur du noir.

Mes deux grands sont des géants
Et une dernière qui suit,
Sans faire de bruit.

* "Quoi maman?? Ca rime!"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :